TwitterFacebook
Le développement personnel pour les gens intelligents

Comment ENFIN appliquer les FORMATIONS (et les LIVRES) que vous achetez avec la méthode IKEA :)

Cliquez ici sur le bouton « Youtube » rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne et être prévenu gratuitement quand une vidéo géniale est publiée :) :

 

L’éveil des travailleurs de lumière

Note : cet article est une traduction de l’article Rise of the Lightworker de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

S'éveillerPensez pendant un moment que vous êtes une cellule individuelle dans le corps global de l’humanité. Quel genre de cellule êtes-vous ? Vous efforcez-vous de développer votre santé et votre confort individuel ? Travaillez-vous sur l’amélioration des cellules de votre famille proche ? Avez-vous un sentiment de dévotion pour l’amélioration du corps complet ?

Je vais utiliser cette analogie de la cellule dans un corps pour clarifier la différence entre deux genres différents de personnes : les travailleurs de lumière et les travailleurs des ténèbres.

Ces deux types de travailleurs sont hautement conscients. Ils reconnaissent tous deux l’existence du corps global de l’humanité, et ils savent que leurs actions affectent les autres pour le meilleur ou pour le pire. Ceux qui agissent sans avoir conscience de la façon dont leurs actions affectent le corps global (autrement dit la vaste majorité des gens) ne sont ni des travailleurs des ténèbres ni des travailleurs de lumière. Si vous n’êtes pas sûr de quel côté vous êtes, il est plus sûr de dire que vous n’êtes ni l’un ni l’autre.

Les travailleurs de lumière (suite…)

Le coaching de vie

Note : cet article est une traduction de l’article Life Coaching de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

CoachingLe coaching de vie (ou coaching personnel) est assez populaire actuellement. Beaucoup de gens m’ont demandé ce que j’en pensais, donc je vais partager mes pensées sur ce sujet.

Un coach de vie est une personne que vous engagez pour vous aider à vous assister dans votre développement personnel, en particulier pour fixer et atteindre des objectifs spécifiques. Fondamentalement, cela implique de payer quelques centaines d’euros par mois pour parler avec un coach entraîné par téléphone pour une discussion de 30 à 60 minutes. Le prix et le service proposés varient énormément. Votre coach de vie peut fournir des conseils, un guidage, vous aider à faire des projets, et vous tenir responsable de votre passage à l’action. Vous pouvez engager un coach de santé pour vous aider à gérer votre santé et vos objectifs de forme physique (comme un entraîneur personnel virtuel). Vous pouvez engager un coach professionnel pour vous aider à bâtir et développer une entreprise. Vous pouvez engager un coach de productivité pour vous aider à être organisé et augmenter votre productivité. Chaque situation de coaching de vie est unique, donc il y a énormément de flexibilité.

À deux moments différents de ma vie, j’ai engagé un coach de vie, chaque fois pour six mois environ. La première fois était en 1993, quand j’étais à l’université. La seconde fois était vers 2001, quand je gérais mon entreprise de jeux vidéo. (suite…)

Quelle que soit votre peur, vous devez l’affronter

Note : cet article est une traduction de l’article Whatever You Fear, You Must Face de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

PeurLa nuit dernière, je suis allé voir un spectacle des Las Vegas Improvisational Players. C’est la même troupe d’improvisation avec laquelle je me suis entraîné et produit pendant quelques mois en 2006. J’aime les spectacles non préparés à l’avance parce qu’ils sont différents à chaque fois. Mon passage préféré fut de les voir jouer la phrase « des herbivores gélatineux qui détalent » pendant un jeu appelé Débat.

Pendant le spectacle je me suis demandé ce que j’avais le plus aimé : être dans le public ou faire partie des performeurs. Dans le public vous riez beaucoup. Sur scène vous faites rire les gens. J’ai été invité à participer à un des jeux comme volontaire du public, imitant les acteurs pendant qu’ils jouaient sur scène, donc la nuit dernière j’avais l’opportunité de profiter du spectacle dans les deux camps. Je ne suis pas encore sûr de ce qui est le plus amusant, mais il est clair qu’être sur scène est la meilleure expérience de développement.

Après le spectacle je suis sorti dîner avec les acteurs. Comme vous pourriez l’imaginer, c’est un groupe très vivant. Personne n’a commandé d’alcool, mais vous auriez pu le croire. 😉 (suite…)

Comment Hugo a subi 3 ÉCHECS de création d’ENTREPRISE… et s’en est REMIS :)

Cliquez ici sur le bouton « Youtube » rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne et être prévenu gratuitement quand une vidéo géniale est publiée :) :

 

Vos ressources

Note : cet article est une traduction de l’article Resourcefulness de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Peu d’hommes au cours de leur vie approchent du point où leurs ressources intérieures sont épuisées. Il y a de profondes sources de force qui ne sont jamais utilisées.

– Richard Byrd

Valeur et valeursQuand vous pensez à une personne pleine de ressources, quelles images vous viennent à l’esprit ? Pensez-vous à quelqu’un de riche, de super connecté, ou qui contrôle une somme significative de capitaux ? Ou imaginez-vous quelqu’un de créatif, d’intelligent, et de déterminé ?

Quand je pense aux ressources, je vois quelqu’un comme Les Stroud, le type qui a vécu dans la nature sauvage canadienne avec sa femme pendant un an, qui a bâti une maison non connectée au réseau et alimentée par le soleil et le vent, et qui brille dans l’émission Survivorman. Au lieu de tirer avantage du matériel de camping moderne, il emporte un couteau de poche et une caméra vidéo et se filme en train de vivre de la terre. Ses principales ressources sont intérieures, pas extérieures. (suite…)

Les situations désespérées

Note : cet article est une traduction de l’article Hopeless Situations de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

InextricableJe suis resté debout tard la nuit dernière à jouer aux échecs sur Yahoo Games avec un vieil ami. La dernière fois que lui et moi nous sommes contactés, je travaillais encore comme développeur de jeux, donc en jouant nous avons rattrapé le temps et parlé de pas mal de choses. Je l’ai cherché après avoir eu l’intuition que je devais le contacter (un ping psychique). Évidemment, alors que je lui ai écrit sorti de nulle part, il m’a dit qu’il avait justement pensé à moi l’autre jour.

En ce qui concerne les échecs, j’ai beaucoup appris de cette expérience (autrement dit, j’ai pris une belle raclée). Il jouait depuis l’âge de 5 ans, et j’ai eu la sensation d’avoir 5 ans en jouant contre lui. Il m’a même autorisé de multiples retours en arrière pour que je puisse explorer différentes approches et revenir en arrière si elles ne fonctionnaient pas, et je n’ai quand même pas réussi à le mettre en danger. J’ai ouvert avec un e4, et je l’ai quasiment entendu penser « Ok, ce sera mat en 33 coups, mon pote. » Au moins, ce n’était pas mat en 4 coups.

Quand ma situation est devenue tout à fait désespérée à la fin de notre première partie, je me suis demandé s’il y avait un code de triche qui pourrait donner à mes pions une capacité d’attaque à distance… ou peut-être des boucliers pour faire bonne mesure. Même un seul pion Rambo m’aurait aidé, tant qu’il a un carquois de flèches explosives cela dit.

J’ai joué la meilleure partie que je pouvais faire, mais globalement c’était Wolf 359 pour moi. Peu importe ce que je faisais ou ne faisais pas, la fin était toujours la même – échec et mat.

La valeur des situations désespérées (suite…)

Entrepreneurs, comment vous DÉFENDRE quand on vous ATTAQUE

Ressources :

Cliquez ici sur le bouton « Youtube » rouge ci-dessous pour vous abonner à la chaîne et être prévenu gratuitement quand une vidéo géniale est publiée :) :

 

Comment battre la concurrence

Note : cet article est une traduction de l’article How to Beat the Competition de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Evolution concurrenceDans un récent fil de discussion du forum à propos du lancement d’une nouvelle entreprise, quelqu’un a demandé la meilleure façon de gérer la concurrence. Comment être sûr que vos efforts paieront au lieu de simplement vous jeter dans cette grande piscine avec tous les autres et de ne pas réussir à émerger ?

Ma stratégie pour gérer la concurrence est la même quel que soit le domaine en question. Je suis sûr que vous pouvez également l’appliquer à votre domaine particulier, même s’il y a de grandes chances que vous ne le vouliez pas, car ce n’est pas facile.

En fait, éviter ce qui est facile est précisément la solution. Si vous voulez vous faire une place dans un domaine surpeuplé, une des meilleures façons de faire est de vous attaquer aux problèmes épineux de ce domaine particulier, le genre de problèmes qui découragent rapidement les autres et les forcent à abandonner.

Les problèmes épineux attirent moins de concurrents parce que tout le monde afflue dès le début sur les problèmes faciles. Mais si vous pouvez résoudre un problème difficile, vous pouvez créer une chose ayant une valeur unique qui est difficile à dupliquer. En fait, le simple fait de vouloir s’attaquer aux problèmes épineux peut vous faire sortir de la foule.

Je vais vous donner trois exemples personnels. (suite…)

Votre marque personnelle

Note : cet article est une traduction de l’article Personal Branding de Steve Pavlina. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

IdentitéLe branding personnel – ou marque personnelle – est fondamentalement la façon dont vous vous vendez au monde. Votre marque personnelle est ce que les autres pensent de vous. D’une certaine manière, c’est hors de votre contrôle, mais vous avez clairement des façons de l’influencer.

Le branding personnel est inévitable. Quand les autres interagissent avec vous, ils forment automatiquement des associations qui vous collent certaines étiquettes, souvent pendant les premières secondes. Vous ne pouvez pas ne pas être catalogué, et les autres ne peuvent pas ne pas vous cataloguer. Cela arrive automatiquement parce que notre cerveau est fait pour reconnaître des schémas et former des associations. Les étiquettes que les gens vous collent font partie de votre marque personnelle.

Si vous tapez un mail, vous faites du branding personnel. Si vous avez une conversation avec un ami ou un membre de votre famille, vous faites du branding personnel. La façon dont vous vous habillez, ce que vous mangez, et comment vous parlez contribue dans tous les cas à votre marque. Voyez votre marque comme la somme de toutes les associations vous concernant qui sont stockées dans la tête des gens. (suite…)